Le Parc Zoologique de Paris, version 2014 : le choix de la biodiversité

Réouvert au public depuis le 12 avril, après plus de 2 ans de travaux, le Parc zoologique de Paris est un zoo d’un nouveau genre : il ne s’agit plus d’exhiber les animaux, mais de reproduire les conditions de leur habitat naturel – ou du moins, de s’en approcher. Une belle ambition… qui désarçonne parfois les visiteurs.

Parc zoologique de Paris

Un spectacle différent, la biodiversité mise en valeur

Le parti pris du nouveau Parc zoologique de Paris est de privilégier la biodiversité et le respect de l’animal. Ce dernier n’est plus soumis au regard des visiteurs : il peut se cacher, s’isoler, et l’on doit faire preuve de patience pour le voir. C’est donc un autre rapport à l’animal qui se crée, un peu plus proche de ce qui se passe dans la nature.

Certains visiteurs ont pu marquer là une certaine déception, devant des enclos vides ! Quelques animaux manquaient à la réouverture, mais surtout, possibilité est laissée à l’animal de se soustraire aux regards (avec un peu de patience, on finit bien par les voir !).

L’enjeu est ailleurs, comme le souligne Thomas Grenon, directeur du Museum national d’histoire naturelle : « on s’adresse à un public déconnecté de la nature, à qui le zoo doit aussi apporter une culture scientifique » (cité par le journal Libération du 11 avril 2014).

Un espace ouvert et des biozones diversifiées

Ainsi, si les animaux semblent de prime abord moins nombreux, les espèces sont en fait plus variées qu’avant (180 au total). Moins de barreaux, mais plus de vitres, de grillage très fin et de fossés : la notion d’enfermement est moins prégnante, et les aménagement tâchent d’effacer la barrière entre l’homme et l’animal tout en garantissant sa protection.

Girafes

Protéger, préserver, sauvegarder : loin du parc d’attraction, c’est la mission du zoo à une époque où tant d’espèces sont en voie de disparition… Grâce à la distinction de 5 biozones, les visiteurs en apprennent un peu plus sur les milieux naturels des animaux (où l’on veut connaître autant qu’admirer…) : Patagonie, Sahel-soudan, Europe et Amazonie-Guyane.

A chaque biozone ses animaux, mais aussi son décor spécifique et sa végétation.  Magnifique !

La mission pédagogique du Parc zoologique de Paris

Le Parc zoologique a donc comme ambition de dépayser les visiteurs, en leur offrant une balade inoubliable dans des décors exotiques… mais aussi de mieux faire connaître le monde animal.

Par son intermédiaire, il est ainsi possible de parrainer un animal du zoo : suivant le montant du don, on accède à différentes informations sur l’animal, et à certains avantages dans l’accès au zoo. Belle idée !

Les enfants accueillis pour un anniversaire se verront proposer des ateliers thématiques en lien avec la vie du zoo, comme l’atelier Dame Nature (découverte de la faune de Patagonie et d’Afrique grâce à des activités ludiques). Les visites guidées, à partir de 20 personnes, offrent elles aussi de mieux connaître les missions du zoo, autour de thèmes comme la diversité biologique, l’écosystème, la faune méconnue d’Europe…

Le bassin du lamantin dans la grande serre (Crédit photo : F-G Grandin/MNH)

Le bassin du lamantin dans la grande serre (Crédit photo : F-G Grandin/MNH)

Le Parc zoologique de Paris veut ainsi prolonger, par une approche pédagogique et ludique, « une politique de recherche et de conservation exemplaire » (Thomas Grenon).

Parc zoologique de Paris-Vincennes
Route de la Ceinture du Lac Daumesnil
75012 Paris
Tél : 01 44 75 20 10

http://www.parczoologiquedeparis.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>